Δ C’est quoi le Chamanisme ?

Nature celteÇa veut dire quoi le Chamanisme aujourd’hui pour vous?

Pour moi, c’est témoigner chaque jour que la Nature est au centre de toutes choses, elle est la Vie et l’homme son serviteur. Elle a des droits et des devoirs comme l’Humanité en a envers elle…Un seul objectif : l’Harmonie.

 

« Une autre raison importante expliquant le vaste intérêt pour le chamanisme aujourd’hui, réside dans le fait qu’il s’agit d’une écologie spirituelle. En ces temps de crise environnementale mondiale, le chamanisme fournit un élément qui manque à la plupart des « grandes religions anthropocentriques : la révérence pour les autres êtres de la Terre, pour la planète elle-même, et la communication spirituelle avec eux. Dans le chamanisme, il ne s’agit pas simplement d’un culte de la Nature, mais d’une communication spirituelle réciproque qui ressuscite les connexions perdues que nos ancêtres humains entretenaient avec le merveilleux pourvoir spirituel et la beauté de notre jardin Terre. Les chamanes, comme l’a mis en évidence Mircea Eliade, le spécialiste du chamanisme et de l’histoire comparée des religions, sont les derniers humains capables de parler avec l’ensemble de la Nature, y compris les plantes, les ruisseaux, l’air et les rochers. Nos anciens ancêtres chasseurs-cueilleurs reconnaissaient que leur environnement avait le pouvoir de vie et de mort sur eux, et considéraient cette communication comme essentielle pour leur survie. (…)

Tambour népalaisPlus que jamais, le monde aujourd’hui a besoin d’individus inspirés par une vision, des individus souhaitant et étant capables de s’aventurer loin dans les territoires inconnus pour y découvrir des solutions qui améliorent la vie sur notre précieuse Terre. Ces pionniers préparent le chemin pour nous toutes et tous, en nous communiquant du savoir, de l’espoir, et en nous inspirant.Michael

 Harner, qui a pris le chemin d’une autre réalité le 3 février 2018, fut l’un de ces pionniers. Il avait compris et enseigné que nous pouvons maintenir une relation équilibrée avec la « nature » seulement à partir du moment où nous remplaçons « je » et « ça » par « nous ». Le chamanisme, en nous offrant la connaissance par l’expérience de l’unité de tous les êtres, est une vraie écologie spirituelle. » Susan Mokelke et Roland Urban, extrait préface « Chamanisme et Écologie » R. Urban, L. Huguelit, FSS, 2018  « 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s