Cercle de Voyage Chamanique

Le « Voyage Chamanique » est un art ancestral, l’une des techniques fondamentales pratiquée par tous les chamanes du monde entier qui remonte à plusieurs dizaines de milliers d’années.

Il consiste à voyager dans une réalité non ordinaire, le monde invisible. Les Celtes l’appelaient « l’autre monde », les aborigènes l’appellent le « temps du rêve ou le Rêve du rêveur ». Et nous l’appelons actuellement « rêve éveillé ».

Il est accessible à tous et permet d’accéder en douceur à des prises de consciences qui peuvent être existentielles comme très pragmatique. Nous appelons cela le « principe de révélation direct ».

Chaque atelier peut accueillir 15 participants et dure 1h30 à 2h environ

Δ Programme 2020-2021

  • ANNULE : le 27 juin , REPORTE au 12 septembre 20 de 14h à 17h : L’Enfant Intérieur, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 12 septembre 20 de 14h à 17h : L’Enfant Intérieur à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 24 octobre 20 de 14h à 17h : Le Rêve de mon Âme à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • ANNULE : Le 7 novembre 20, REPORTE au 17 janvier 21 de 14h à 17h : La Puissance du Guerrier – Le Guerrier Lumineux, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • ANNULE : Le 15 novembre 20, REPORTE au 28 mars 21, de 14h à 17h30 : L’Enfant Intérieur,  à Hashi-hikari (79), participation 30€,  au 28 rue Henri-Georges Clouzot, à La Crêche
  • Le 12 décembre 20 de 14h à 17h : Animaux Totem, Guides, Alliés et Protection, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 17 janvier 21 de 14h à 17h : La Puissance du Guerrier – Le Guerrier Lumineux, , à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 14 février 21 de 14h à 17h : Féminin-Masculin Sacré, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 14 mars 21 de 14h à 17h : Arbre Maître, Peuple des Végétaux, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 28 mars de 14h à 17h30 : L’Enfant Intérieur,  à Hashi-hikari (79), participation 30€,  au 28 rue Henri-Georges Clouzot, à La Crêche.
  • Le 18 avril 21 de 14h à 17h : Le Guérisseur Intérieur, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 09 mai 21 de 14h à 17h : Le Faiseur de pluie – Le Génie Personnel, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.
  • Le 13 juin 21 de 14h à 17h : Le Rêve du rêveur – l’Art de voyager dans le rêve d’un autre, pré-requis avoir pratiquer déjà le voyage chamanique ou avoir déjà fait 2 cercle au cours de l’année, à l’Hexagone (35), participation 20€, au 34 bis Rue Frédéric le Guyader, 35200 Rennes.

Réservation obligatoire sur inscription : maellepedassou@gmail ou 06 76 82 02 60.

Δ Infos Pratiques

Vous pouvez apporter des offrandes (fleurs, nourritures…) et vos objets sacrés : tambours, hochet, statuettes, plumes pierres… Je vous conseille de ramener également, un foulard, une petite couverture, un tapis de sol (du type yoga) et de quoi prendre des notes.

Δ Ses Origines

Le Chamanisme ou l’Animisme devrais-je plutôt dire, est la pratique spirituelle la plus ancienne que l’on connaisse. Elle a su traverser le temps, les différents courants de pensées, les religions et a su survivre, malgré des temps de répressions extrêmement violents et radicaux. Aujourd’hui, il connaît un essor et un véritable engouement en Occident.

De l’Asie à l’Europe, en passant par l’Afrique, l’Australie, le Groenland, en se popularisant grâce au peules autochtones des Amériques, le Chamanisme a toujours été pratiqué en ayant pour croyance fondamentale commune que : « Tout est vivant, toute chose possède une vie et un esprit ». La Nature est alors évidement au centre de l’existence et l’Homme en est son serviteur, son gardien. Si bien qu’il paraît logique que tout est interconnecté par un lien spirituel (le monde symbolique) et de manière concrète (notre réalité) par un lien énergétique. Tout déséquilibre dans le monde tangible (la matière palpable) dénote d’une dysharmonie dans le monde invisible (champ énergétique définit par la physique quantique), et inversement.

Nous faisons donc tous partie d’un seul et même grand ensemble qui a lui même sa propre existence et ses propres rêves.

Δ Ses bienfaits, ses objectifs

Lorsque nous accédons au monde du rêve, à cette réalité non ordinaire pendant le voyage chamanique, nous apprenons à communiquer avec les esprits des arbres, des plantes, des animaux, des insectes, des pierres, des astres et avec les éléments naturels (ex : terre, feu, air, et eau). Il nous rappelle que tout chose possède un cycle et un rythme qu’il convient de comprendre et d’accepter pour vivre en paix. Nous sommes alors au cœur de cette ensemble qui relie toutes choses spirituellement et énergétiquement. Grâce à cette interaction, nous pouvons agir et élargir nos consciences. Nous pouvons trouver des réponses à ses questions, se libérer des histoires que nous raconte notre mental, rencontrer son esprit protecteur, son animal totem, des ancêtres, des esprits alliés ou secourable, accéder à des révélations concrètes et directes, et recevoir facilement des conseils sur tous les plans : physique, psychologique, émotionnel et spirituel.

Peu à peu, nous comprenons que nous avons la capacité de résoudre nous-même nos problèmes, nous augmentons notre estime de soi (amour, confiance et amour en soi). Plus nous apprenons à nous centrer et à nous ancrer dans le monde du rêve, plus nous nous vivons l’instant présent dans notre quotidien. Il semble tout naturel que pour les peuples animistes il n’y est pas de différences entre, nos rêves nocturnes, le monde invisible et la réalité.

Véritable invitation à accéder à notre potentiel créatif, à se découvrir sous un autre aspect. Il permet de ramener équilibre, épanouissement et harmonie dans nos vies. C’est un chemin qui peut mener au bien-être, et à mes yeux au « mieux-être ».

Δ Le déroulé d’un cercle

Lors des cercles de voyages chamaniques chaque participant s’installe dans une position confortable, allongé ou assis. Certains auront ramené leurs instruments sacrés (tambours, hochets, flûtes, guimbardes…), et continueront à jouer pendant leur voyage. Chacun ferme ses yeux et commence par respirer. Puis au rythme du tambour, le mental se détend et le voyage peut alors commencer. Le voyageur part toujours avec une intention première (« sankalpa » en sanskrit), une question, une direction, une problématique lui garantissant ainsi un voyage en toute sécurité. Voyager sans savoir où l’on va, c’est comme prendre un avion qui n’aurait pas de destination, au bout d’un certain temps, il n’y a plus de carburant et l’appareil risque de se perdre, d’avoir un accident, pire de s’écraser.

Imagination, « trip », réalité, rêve éveillé, expérience hors du commun, hallucinations, en tout cas il permet de quitter la réalité ordinaire pour visiter, explorer « nos mondes intérieurs » en toute sécurité. 

Aux yeux de mon cœur, la question de la véracité de ces expériences, importe peu. Ce qui est intéressant, est ce que nous en faisons, ce qui donne du sens à notre existence, les clés de compréhension sur ce que nous vivons, permettant d’harmoniser notre intérieur et nos relations avec notre environnement.

Il me permet au quotidien de retrouver la source du bien-être et d’améliorer ma vie sur tous les plans (spiritualité, santé, travail, relations…) .

Les tambours cessent de battre et ma voix vous invite à reprendre contact progressivement à votre rythme avec votre corps. Un temps de silence s’installe pour permettre à chacun de ressentir cette expérience dans son corps, comment cette expérience vibre à ‘intérieure de moi et de noter ce dont nous avons besoin de retenir.

A la fin de chaque cercle de voyage chamanique, un temps est consacré à l’échange, chacune peut exprimer, témoigner et raconter son vécu, son ressenti pour l’incarner dans la matière. Dans le chamanisme, nous partons du principe que tout être peut être notre enseignant.

Un cercle final clôture cette expérience hors du commun : un moment de joie simple, de partage en mouvement et en musique.